Sarlat et ses alentours : les visites

Publié le 14 Mars 2019

Bonjour les amis ! Aujourd'hui, je vous emmène en Dordogne. Et pas n'importe où en Dordogne, je vous emmène dans le Périgord Noir. Ma première fois là-bas, c'était il y a plus de 10 ans, mais j'aime toujours autant y retourner.

Alors, si vous allez là-bas, vous savez déjà où séjourner. Une fois cette question résolue, que faire ? C'est justement l'un des points d'intérêt majeur de cette région, c'est qu'il y a vraiment une multitude de choses à faire et à voir, et il y en a vraiment pour tous les goûts.

Nous avons évidemment commencé par visiter Sarlat-la-Canéda. Toujours aussi magnifique. Nous avons longuement chercher où nous restaurer, souhaitant éviter les restaurants attrapes-touristes. Nous nous sommes éloignés des rues les plus fréquentées et sommes tombés sur un restaurant au nom un peu étrange : "Gueule et gosier". Quasiment inconnu au bataillon chez Tripadvisor, les rares avis étaient élogieux. Le restaurant venait à peine d'ouvrir. Enfin, le propriétaire a tellement bien vendu son menu, ses produits et sa cuisine, adaptant en plus ses plats à ma demande (à cause de ma grossesse - oui je sais, c'est une très bonne idée de partir en vacances là où ils sont spécialisés dans tout ce qui est bon ET interdit quand on est enceinte). Franchement top. La salle petite, ne paye pas trop de mine, mais le service est sympathique et la présentation des assiettes impeccable. On s'y retrouve au niveau du goût. Et en plus, ils cuisinent tout eux-mêmes, avec des produits frais et locaux. Evidemment, cela se ressent sur la carte qui est réduite, mais pour moi c'est un gage de qualité.

Sarlat-la-Canéda
Sarlat-la-Canéda

Sarlat-la-Canéda

Nous nous sommes ensuite rendus à la maison forte de Reignac. J'étais attirée par l'aspect troglodyte du site ainsi que par le musée de la torture qu'il héberge, et les garçons étaient contents puisqu'ils suivaient les traces de Gus, chasseur de fantôme...  Bref, beaucoup de choses à voir dans cette maison forte. Peut-être trop en fait, c'est sans doute la lacune du site. Énormément de choses sont exposées dans la bâtisse, mais j'ai eu du mal à saisir le fil conducteur. On passe d'une époque à l'autre (on le voit, on ne nous l'explique pas. Certes, c'est plutôt évident quand on passe du moyen-âge à la préhistoire mais quand le moyen-âge côtoie la renaissance dans la même pièce c'est bizarre...). Sans doute les panneaux explicatifs sont-ils à retravailler, mais sinon il y a beaucoup de choses intéressantes à voir. L'exposition sur la torture à la fin de la visite est très intéressante, même si elle fait froid dans le dos (à déconseiller avec des enfants). Manque peut-être d'une visite guidée pour donner un sens à tout ça ?

Maison forte de Reignac
Maison forte de Reignac
Maison forte de Reignac
Maison forte de Reignac

Maison forte de Reignac

Par la suite, nous avons choisi de nous rendre au site du Regourdou, tout près de Lascaux.  La publicité est très vendeuse, mais ça s'arrête là. Nous sommes arrivés à l'accueil, il n'y avait personne, nous avons failli faire demi-tour. Finalement on vient nous chercher pour rejoindre la visite guidée en cours. On arrive donc sur l'enclos des ours, plutôt triste. Sur les quatre ours, un seul a bien voulu se montrer.
Par la suite, la guide nous emmène dans une pièce qui fait office de musée, et nous explique ce qui se trouve sur les présentoirs qui tombent en ruines. C'est très sale, poussiéreux, mal entretenu (un emballage d'ampoule traîne au milieu des ossements...). On nous emmène ensuite voir le gouffre et le gisement... Ah ben non, on restera en haut, on ne voit rien de particulier. On comprend enfin l'histoire du site, qui prend un peu de sens. Le propriétaire du lieu, M. Constant, a creusé toute sa vie en pensant trouver sur sa propriété la véritable entrée de Lascaux. Il n'y est jamais parvenu mais a tout de même trouvé la sépulture d'un homme de néandertal, avec des ossements d'ours (d'où les ours réintroduits sur le site).
La visite se finit dans une espèce de cabane de jardin où les chaises sont disposées au milieu d'un bric à brac (cartons, table à langer...). On nous montre une vidéo amateur sur les ours... dix minutes très très longues puisqu'il n'y a aucun texte et que ce n'est pas très bien filmé.
Bref, heureusement que les guides sont là pour apporter un peu de vie et de dynamisme à la visite, car le site est triste, mal entretenu, et dispose en réalité de peu d'intérêt... Passez votre chemin, il y a bien d'autres choses à voir qui en valent davantage la peine !

Le site du Regourdou - Charlie l'ours et la sépulture préhistorique
Le site du Regourdou - Charlie l'ours et la sépulture préhistorique
Le site du Regourdou - Charlie l'ours et la sépulture préhistorique

Le site du Regourdou - Charlie l'ours et la sépulture préhistorique

Nous avons également profité de notre séjour pour randonner un peu, notamment à Beynac et Cazenac où nous avons effectué ce circuit. Très joli et accessible. Nous avons terminé par un petit pique-nique à Beynac, avec un panorama superbe.

Autour du village et du Château de Beynac
Autour du village et du Château de Beynac
Autour du village et du Château de Beynac
Autour du village et du Château de Beynac
Autour du village et du Château de Beynac

Autour du village et du Château de Beynac

La dernière de nos visites a été à mes yeux la plus belle. Nous avions failli passer notre chemin, et nous ne regrettons certainement pas d'y avoir été ! Les jardins de Marqueyssac valent vraiment le détour, et ce en toute saison. C'est ce qui faisait notre réticence au début, c'est le début du printemps, rien n'est fleuri, etc. Peu importe ! Ce n'est pas un jardin fleuri de toutes façons, il s'agit principalement de buis et de persistants (comme le chêne vert). Le jardin est très joli, le panorama sublime (vue sur Beynac, Castelnau, la Roque Gageac...), il y a de nombreuses activités dans le parc (activités pour les enfants, jeux, filets dans les arbres et même via ferrata sans supplément). Il y a vraiment de quoi passer quelques heures sur place, sans s'ennuyer.
Il y a un salon de thé où nous avons apprécié la pause, avec une magnifique vue sur le château de Beynac. Les prix sont étonnamment raisonnables et les produits qualitatifs. Quant à l'entrée du parc en lui-même, il est relativement élevé mais franchement, ça vaut le coup, je pense qu'on peut même y passer la journée. Je recommande vivement et nous y retournerons sans doute (je suis terriblement frustrée de n'avoir pas pu faire cette via ferrata !!)

Les jardins de MarqueyssacLes jardins de Marqueyssac
Les jardins de Marqueyssac
Les jardins de MarqueyssacLes jardins de MarqueyssacLes jardins de Marqueyssac

Les jardins de Marqueyssac

Et voilà, les vacances en Dordogne c'est fini, mais on y retourne bientôt, promis !

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article